films

Amèlie – Exercice écrit

Les ingrédients d’un bon film français

Les ingrédients principaux d’un bon film français sont:

1. Musique

La plupart des films français ont la belle musique qui est parfaite pour le film – il correspond d’habitude au paysage et est souvent très ‘français’ dans le style. Par exemple, dans Amèlie, la musique est jouée principalement sur le piano ou l’accordéon, qui est des instruments très européens. La musique reflète aussi le style de vie français, parce que c’est souvent simple et détendu.

2. Paysage

Le paysage dans des films français est parfois comme un autre personnage. Le paysage français (particulièrement dans le pays) est très beau et donc l’appareil photo se concentrera sur ces paysages. Le café dans Amèlie est aussi café français typique et le paysage est souvent typiquement le français.

3. Humour

La plupart des films français ont un certain humour dans eux. Parfois c’est l’humour évident et des blagues normales, mais d’habitude c’est l’humour ‘sombre’, qui convient d’habitude au style sombre du film. Par exemple, il y a plusieurs parties très drôles dans Amèlie qui sont aussi très sombres, comme quand elle obtient la vengeance sur l’épicier.

4. Mode de vie

Des films français ont d’habitude ‘un style de vie’ français typique dans eux – les films montrent la vie quotidienne des personnages et les personnages ont d’habitude des relations normales, quotidiennes avec d’autres personnages. Ils aussi ont d’habitude le dialogue normal et des personnalités. Ils ressemblent aux gens que vous et je connaîtrais.

5. Romance 

Amèlie est d’un romance mystérieux entre Amèlie et Nino et ce type de romance arrive souvent dans des films français. Cependant, le romance dans des films français n’est pas d’habitude le romance ‘romantique’, mais réaliste. Ils ont aussi des problèmes avec leurs relations comme les gens normaux.

6. Objectif

Chaque personnage dans un film a un objectif et des films français sont similaires. Amèlie’s l’objectif doit obtenir Nino. L’objectif de Nino est de trouver l’homme mystérieux dans le photomaton. L’objectif de l’homme de verre est de trouver l’expression de la fille dans la peinture. Tous les bons films ont du personnage avec des buts et des objectifs.

C’est tout!

À bientôt 🙂

~Les Choristes~ Film Review

Les Choristes Film PosterYear: 2004
Director: Christophe Barratier
Screenplay: Christophe Barratier and Philippe Lopes-Curval
Music: Bruno Coulais
Awards: It was nominated for two Academy Awards for Best Original Song and Best Foreign Language Film. It was also nominated for eight César awards, winning two for Best Original Score and Best Sound.

Les Choristes (The Chorus) is among the best French films to achieve international success since Amélie.
Wonderfully acted with a beautiful score, it’s easy to see why it was nominated for eight César awards and two Academy Awards.

It tells the story of the kind Clément Mathieu (the fantastic Gérard Jugnot), who arrives in 1949 to teach at Fond de L’Etang (‘Bottom of the Pond’), a boarding school for ‘difficult boys’.

Gérard Jugnot plays Clement Mathieu

Gérard Jugnot plays Clément Mathieu.

In his first week he discovers the boys are cruelly treated by the brutal headmaster M. Rachin (François Berléand). Soon after he finds the boys singing rude songs about him behind his back, and decides to assemble a choir. Soon after he realises one of the troubled boys, named Pierre Morhange (the equally wonderful Jean-Baptiste Maunier), has an incredible singing voice and real musical talent.

Jean-Baptiste Maunier plays Pierre Morhange.

Jean-Baptiste Maunier plays the troubled singer Pierre Morhange.

The choir gets progressively better and leads to a transformation in the children, as well as the other teachers and M. Rachin. However, with the arrival of a new boy, the cruel, troubled Mondain, trouble begins.

Les Choristes is a lovely film, uplifting and heartwarming without overdoing the sentiment. Although at times it is predictable, it remains a wonderful French film. The actors are fantastic across the board, with the children giving solid performances, in particular Maunier, who almost steals the show as Morhange. However, Gérard Jugnot is the  stand out here as the kind and understanding Clément Mathieu.


The music in this movie (composed by Bruno Coulais) is absolutely beautiful and suits the film perfectly. The music is very much a part of what makes this movie so enjoyable to watch.

Overall I loved this movie and would highly recommend it to anyone who enjoys French films or classical music. At times it is predictable, but ultimately it’s a well-made, wonderfully acted film with gorgeous music and a heartwarming message at the core.